Pascal Laugier : la plateforme FilmoTV lui donne la parole !

Pascal Laugier : la plateforme FilmoTV lui donne la parole !

25 juillet 2018 0 Par Kihaa

FilmoTV, la plateforme de SVOD et VOD 100% cinéma, propose à l’occasion de la sortie en VOD de Ghostland, une interview inédite du réalisateur français Pascal Laugier.

14 mars 2018, Pascal Laugier sortait son quatrième long métrage, Ghostland, un des films français les plus vendeurs à l’étranger ! Ce quatrième film s’inscrit dans une démarche cohérente, lié à un univers largement mis en valeur dans ses trois précédentes productions : des femmes au cœur de l’histoire, des maisons inquiétantes et isolées, des endroits où l’habit de fait pas le moine…

Mais avant d’en arriver là, Pascal Laugier a réalisé trois autres films (présents d’ailleurs en VOD sur FilmoTV):

Saint Ange (2003) : hymne à la littérature victorienne, nimbé de fantastique, Saint Ange s’ouvre à l’au-delà. Anna, une jeune femme, s’occupe de nettoyer l’orphelinat de Saint Ange, destiné à être fermé suite à la mort d’un enfant. Anna finit par entendre des chuchotements étranges, des rires et des bruits inquiétants. Saint Ange n’est ni un film d’horreur, ni un drame psychologie, il est là quelque part, tel un hybride renvoyant aux films dits de mystère ! Saint Ange faisait la part belle au casting féminin avec les actrices Virginie Ledoyen, Lou Doillon et la Britannique Catriona MacColl.

Martyrs (2008) : Lucie, une fille de dix ans, se retrouve kidnappée et torturée avant d’être découverte hagard et ensanglantée sur une route. L’enfant, devenue mutique, est envoyée dans un hôpital, elle y rencontre Anna. 15 ans plus tard, les deux femmes vont vivre une expérience cauchemardesque où la souffrance prend tout son sens. Martyrs a relancé les débats sur la censure des films, notamment en France !

The Secret (2012) : la petite ville minière de Cold Rock subit le chômage et une étrange malédiction, les enfants disparaissent. D’après la légende, « The Tall man » serait responsable de ses enlèvements, même si personne ne l’a jamais vu. L’infirmière locale prête secours aux habitants alors même que son mari médecin a disparu. Son propre enfant est enlevé à la maison, elle se lance alors à la poursuite de The Tall man ! Jessica Biel sacrifiera une partie de son cachet pour que le réalisateur puisse finir le film.

Puis, en 2018, c’est au tour de Ghostland de voir le jour. Avec ce film, Pascal Laugier gagne la reconnaissance du grand public mais aussi de la critique en obtenant le grand prix du jury du Festival International du film Fantastique de Gérardmer (Vosges). Pauline, une mère de famille, incarnée par Mylène Farmer, est victime d’une agression nocturne avec ses deux filles Beth et Vera. Quelques années plus tard, Beth a entamé une carrière d’écrivain de livres d’horreur alors que Vera sombre dans la paranoïa. Des événements étranges vont subvenir lorsque les trois femmes sont de nouveau réunies dans la maison familiale.

Pascal Laugier, interviewé par Christophe Lemaire, revient sur sa façon de concevoir le cinéma de genre, sur ses films et se définit lui-même comme un « réalisateur plein de contrastes ». Pascal Laugier dévoile aussi sa plus grande angoisse, qui évolue de films en films :

« Je ne profite de rien, je souffre de tout…tout en ne voulant être nulle part ailleurs que sur un plateau »

Pour retrouver la conversation complète de Pascal Laugier avec Christophe Lemaire (1h19), cliquez ici !