Astérix : Le Secret de la Potion Magique, héritage et perduration [Critique]

Astérix : Le Secret de la Potion Magique, héritage et perduration [Critique]

15 décembre 2018 0 Par Joey

C’est le 5 décembre 2018, soit 4 ans après le précédent volet cinématographique, qu’est sorti en salles Astérix : Le Secret de la Potion Magique. Encore une fois écrit par Alexandre Astier, et également co-réalisé par ce dernier, toujours épaulé de Louis Clichy pour cette tâche. On ne change pas une équipe qui gagne, dirait-on. Ou presque.

 

 

Les aventures de Panoramix

Difficile de ne pas s’imaginer Astérix ouvrir la bouche, sans penser instantanément à l’immense Rogel Carel. Malheureusement, toutes les bonnes choses ont une fin. Astérix et Le Domaine des Dieux aura, visiblement, bel et bien été la dernière incarnation du petit gaulois par monsieur Carel. Cependant, son remplaçant n’en est pas pour autant à sa première fois dans les souliers d’Astérix, puisque c’est Christian Clavier qui reprend ici le flambeau.

Un choix qui pourrait, certes, paraître déroutant, de par la différence de feeling entre de l’animation et de la prise de vues réelles. Ceci étant dit, on s’habitue assez vite au changement. Surtout qu’Astérix lui-même est loin d’être le personnage le plus présent du film. Ici, c’est surtout ce bon vieux druide de Panoramix, qui sera au centre de l’intrigue. Ce dernier s’entêtera, après un petit accident, à parcourir toute la Gaule, en quête d’un héritier. A qui il pourra, vous vous en doutez au vu du titre, transmettre le secret de la légendaire potion magique.

 

 

Mais bien entendu, la route sera semée d’embûches, avec le vil Sulfurix, qui donnera au film l’occasion d’en apprendre un peu plus sur notre cher Panoramix. Le périple se laisse très facilement suivre, même certaines choses s’avèreront quelque peu prévisibles. Il vous sera toujours possible d’être surpris par un ou deux rebondissements, cependant, vous apprécierez certainement mieux le tout si vous accordez plus d’importance au voyage qu’à la destination.

Entre hommage et renouveau

Contrairement au Domaine des Dieux, Astérix : Le Secret de la Potion Magique, s’avère cette fois-ci être une histoire originale. Et si certains thèmes, très intéressants, auraient pu être abordés bien plus en profondeur, reste qu’on tient là une aventure d’Astérix largement honnête et agréable. Le film se défend haut la main, pour capturer le ton et l’humour de l’univers Astérix. Cela dit, film signé Alexandre Astier oblige, on y retrouve également sa patte à lui. Et les fans de Kaamelott, notamment, ne devraient pas non plus être trop dépaysés. En partie à cause de l’écriture. Mais aussi du casting vocal.

 

Astérix : Le Secret de la Potion Magique partage bien sûr, en grande partie, le même casting vocal que son prédécesseur. Un Élie Semoun par-ci, une Florence Foresti par-là, le tout saupoudré de tout plein de bretons de Kaamelott en tous genres pour donner vie aux personnages secondaires. La plupart du casting s’en sort très bien, et les acteurs correspondent bien à leur personnage respectif. Bernard Allane s’en tire également très bien en Panoramix. Daniel Mesguich incarne le méchant Sulfurix de manière toute aussi convaincante. Malheureusement, certaines performances peinent un peu plus à convaincre. Telles que celles d’Alex Lutz en jeune apprenti druide, de même qu’Alexandre Astier lui-même, pas des plus doués pour donner vie à des personnages animés.

Rien de quoi gâcher le tableau cela dit. Un tableau qui, d’ailleurs, se veut particulièrement chatoyant.  Dans l’ensemble, on table sur une réalisation très similaire au Domaine des Dieux. Avec des musiques qui font parfaitement le boulot, sans nécessairement rester en tête. Mais ajoutée à cela, la diversité des décors, poussée par le côté voyage voulu par l’intrigue, qui permet de proposer tout un panel de paysages sublimes. Les personnages n’étant pas pour autant délaissés. On sent que les animateurs se sont bien amusés à concevoir certaines scènes tantôt loufoques, tantôt grandioses.

 

Sans doute pas dans le tout haut du panier, ce nouvel Astérix : Le Secret de la Potion Magique demeure néanmoins un très bon divertissement. Il a d’ailleurs eu droit à son adaptation en BD, histoire que personne ne soit délaissé. Le film fait honneur aux personnages de René Goscini et Albert Uderzo,  tout en embrassant le support moderne qui lui donne vie et l’époque dans laquelle il est né. Un très bon moment, pour gens de tous âges.

  • 8/10
    Réalisation - 8/10
  • 7/10
    Casting - 7/10
  • 6/10
    Scénario - 6/10
  • 7/10
    Bande-Son - 7/10
  • 6/10
    Originalité - 6/10
6.8/10

Résumé

A défaut de chambouler, ce nouvel opus des aventures d’Astérix s’avère très plaisant à regarder.