COVID-19 : le streaming a explosé !

COVID-19 : le streaming a explosé !

25 juin 2020 0 Par Kihaa

D’après la dernière étude de Limelight Networks, intitulée How Video is changing the World, les spectateurs du monde entier passent désormais 4h par jour sur des vidéos en ligne. Le COVID-19 a sensiblement modifié la consommation mondiale de streaming !

Que peut-on faire lorsque l’on est coincé chez soi ? Le COVID-19 a bouleversé la vie de millions d’humains à travers le globe. Il a fallu modifier notre façon de travailler, de communiquer et de se divertir. Privés de notre liberté de déplacement et des contacts physiques, nous nous sommes tournés vers le streaming. Le confinement a en effet eu pour conséquence d’augmenter le recours de la vidéo en ligne.

Le rapport How Video is Changing the World  s’appuie sur les 5000 réponses d’individus de 18 ans et + basés en France, au Royaume-Uni, en Italie, en Allemagne, au Japon, en Scandinavie, en Corée du Sud, à Singapour et aux États-Unis (et qui regardent 1h ou plus de streaming par jour). Il souligne que les consommateurs passent maintenant en moyenne 4h et 3 minutes sur du streaming.

“La pandémie a repoussé les limites de la vidéo en ligne. Des applications telles que la collaboration à distance, l’apprentissage en ligne et la télésanté sont largement disponibles depuis un certain temps déjà ; mais aujourd’hui, elles sont essentielles pour continuer à vivre en quarantaine », a expliqué Mike Milligan, directeur principal du marketing des produits et des solutions chez Limelight Networks. « Pendant la pandémie, de nombreuses personnes se sont tournées vers la vidéo en ligne pour se connecter aux autres et maintenir leurs activités quotidiennes. Notre rapport souligne que la vidéo en ligne restera une partie importante de nos vies dans le monde d’après.”

COVID-19 streaming

 

La pandémie et le streaming 

 

  • 44% des consommateurs mondiaux ont vécu leur premier concert virtuel.
  • 31% des spectateurs mondiaux ont assisté à leur première expérience d’Esport.
  • 31% des confinés mondiaux ont participé à du fitness en ligne et 24% d’entre eux comptent maintenir leur activité sportive dans les 6 prochains mois.
  • 9 personnes sur 10 (89%) ont recours au chat et à la vidéo pour maintenir les interactions sociales. Avant le COVID, elles représentaient 67%.
  • 70% des consommateurs utilisent la vidéo en ligne pour obtenir des informations jugées vitales (discours, conférences de presse). 44% d’entre eux vont consulter ces infos en direct des sites spécialisés et 26% en direct sur les réseaux sociaux. Les « baby-boomers » n’échappent pas non plus à cette tendance puisque 63% d’entre eux consultent des vidéos d’infos en direct.
  • Le travail à distance, imposé à cause des risques en présentiel, a nécessité lui aussi une utilisation de la vidéo en ligne. Ainsi, 58% des individus ont ou vont utiliser le streaming pour leurs impératifs professionnels ou pour développer une nouvelle compétence. 83% des personnes interrogées estiment que l’apprentissage par vidéo continuera dans le monde « après COVID ».
  • La télésanté s’est accélérée dans le monde entier. 22% des individus ont vu leur médecin à distance et 27% prévoient des consultations en ligne dans les 6 prochains mois.

 

Pour trouver la totalité du rapport sur la consommation de streaming lié au COVID-19, cliquez ici.