L’Instant OST : spécial Dragon Age – Dragon Age Origins [Chronique]

L’Instant OST : spécial Dragon Age – Dragon Age Origins [Chronique]

25 avril 2020 0 Par Kihaa

L’Instant OST, c’est avant tout la chronique de la passion, des mélomanes et des émotions. Il y a peu, ma comparse Arya vous entraînait d’une découverte musicale à une autre (voire de redécouverte), piquant délicieusement votre ouïe d’un aiguillon nostalgique. Aujourd’hui, je serai votre guide dans le monde imaginaire de Thédas avec Dragon Age Origins. Mon amour de la saga RPG Dragon Age n’est un secret pour personne : des Tréfonds obscurs aux tavernes humaines, des combats épiques aux intrigues politiciennes, de l’héroïsme à l’Enclin… Me suivrez-vous dans cette aventure musicale ?

 

Cette chronique s’articule en trois articles, un par opus, histoire de ne pas vous perdre dans les méandres de la musique ! Bien entendu, c’est une sélection purement subjective. Inutile donc de me signifier un oubli !

 

Dragon Age Origins

Dragon Age Origins, pour ceux qui l’ignorent, c’est un RPG du studio Bioware, sorti en 2009 et amenant le joueur à évoluer dans le riche univers de Thédas. Dans ce monde d’heroic fantasy, les Nains, les humains, les elfes, les Qunari se côtoient, marchandent, s’aident, se querellent et luttent parfois. Mais il existe une menace plus grande encore, celle de l’Enclin. En effet, des créatures corrompues nommées les Engeances trouvent parfois un Ancien Dieu et le souillent, le transformant en Archidémon. Quand cela arrive, le monde de Thédas est en proie à un Enclin, ravageant les civilisations !

Dans un tel univers, la bande-son fait toute la différence. Sublime, remarquable et emphatique, elle est le fruit du grand compositeur Inon Zur (Prince of Persia, Fallout 3, Syberia 2, Dragon’s Dogma…)   !

 

Thème Principal

Premier contact, le Main Theme est celui qui accompagne le joueur et donne le ton. La voix aérienne d’Aubrey Ashburn vous transporte d’entrée dans un monde mystérieux où douceur et brutalité ne sont que les deux faces d’une même pièce. Aubrey, par ailleurs compositrice et interprète, a aussi donné de la voix pour Devil May Cry 4 (Out of Darkness) ou encore pour Alice in Wonderland (Alice’s Theme).

 

 

The Endless Wave of Hurlocks + Battle The Darkspawn Hordes

Ce sont deux musiques différentes qui constituent en fait un seul ensemble pendant les phases de combat contre les Engeances. C’est pourquoi, je me permets de vous mettre la combinaison des deux, telle que l’entend le joueur ! Valeureux, Garde des Ombres, vous voilà sur le champ de bataille à défendre votre vie contre ces répugnantes Engeances. Le rythme rapide, les chœurs rappelant les chants grégoriens et les percussions vous donneront l’impétueuse envie de manipuler la lame et de remporter les confrontations ! 

 

The Chantries Hubris

La Chantrie est l’organisation religieuse majoritaire dans le monde de Thédas. Elle vénère le Créateur, loue la Prophétesse Andrasté et s’appuie sur la Cantique de la Lumière. C’est le miroir inversé de ce que nous connaissons. Les femmes sont celles qui revêtissent la toge, enseignent la bonne parole et dont la plus dignitaire est la Divine. Les hommes rejoignent les Templiers pour soumettre les Mages ou Grands Clercs, des leaders religieux. La Chantrie a plusieurs facettes : miséricordieuse, bienveillante mais également cruelle et injuste. Tout est question de circonstance et de point de vue. Cette musique porte bien son nom. Elle démarre paisiblement pour se terminer dans l’intensité et la démesure (Hubris). 

 

Tavern Brawl

Que serait de l’heroic fantasy sans ses tavernes ? Un banana split sans crème chantilly, inconcevable donc ! Les tavernes sont des lieux de passage, d’échange, de repos mais aussi… de musique ! Grouillantes de vie, elles permettent la libre circulation des peuples, des cultures, des aliments et des légendes. Assis au coin de la cheminée, une chopine en main, vous vous délectez de la bonne humeur ambiante après un long séjour sous la pluie, le sang et la crasse.

 

To kill an Ogre

Les Ogres de Dragon Age Origins ne ressemblent pas totalement à la conception classique que nous en avons. Ils sont bien plus imposants et terrifiants, se rapprochant davantage des démons cornus. Impitoyables, imposants et brutaux, ils sont des adversaires redoutables. La composition d’Inon Zur est percutante et sait véhiculer le danger, l’urgence de la situation et la nature malveillante de l’ennemi.

 

The Fade

L’Immatériel est le monde distordu et inconstant des esprits. Les croyances et la volonté donnent corps aux attentes de celui qui s’y trouve. C’est pour cette raison aussi que l’Immatériel est aussi considéré comme le monde des rêves. De bons esprits s’y trouvent, les âmes des morts et bien entendu, des démons mal intentionnés comme ceux de la faim, de la peur, de l’orgueil… L’atmosphère musicale est angoissante, aux sonorités multidimensionnelles rappelant des rencontres de science-fiction. A partir de 2.45, il y a même un petit côté Psychose avec des violons stressants.

 

Battle for the Urn

Dans un monde où l’Enclin pèse comme une épée de Damoclès sur le destin des hommes et des vivants, nous vous l’expliquions, les batailles sont légion. La vie n’est pas un long fleuve tranquille mais bien une lutte pour la survie. La Sainte Urne cinéraire est un objet sacré qui risque la profanation. Je vous passerai tous les détails et explications pour ne pas tomber dans du spoil gratuit et surtout… vous évitez une thèse longue de 10 pages sur le sujet. C’est l’ennui avec les passionnés, ils vous assomment avec une excitation non partagée ! Écoutez bien cette musique, des sonorités très primitives et mystiques se font ressentir !

 

Lelianna’s Song

Léliana est un des compagnons de jeu les plus emblématiques. Cette barde orlaisienne (une culture inspirée de la France) résume à elle seule l’aventure : beauté, douceur, intelligence, intrépidité, voyage, dangerosité, brutalité… Gardienne des contes et légendes, elle incarne parfaitement l’adage « l’habit ne fait pas le moine ». Cette chanson que la barde entonne près du feu de camp réchauffe les cœurs de ses accents exotiques. Superbe prestation d’Aubrey Ashburn !

 

Challenge an Arch Demon

Un Archidémon est une créature aussi terrifiante qu’hypnotisante. Dieu de l’Ancien Temps souillé par les Engeances, sa venue est synonyme de destruction. Ce n’est donc pas une rencontre anodine. Par conséquent, il faut donc une musique épique, symbolique et aux relents d’héroïsme pour l’accompagner. En public assidu, vous constaterez que les principaux ingrédients sont de la partie : chœurs, rythmique incisive et percussions guerrières. 

 

I am the One

Interprétée par la très appréciable Aubrey, cette chanson chatoyante contraste avec les autres compositions plus combatives. A l’écoute, on oscille entre deux mondes : les inspirations irlandaises aux sons connus et l’exotisme de la langue inconnue.

 

BONUS

 

Leliana’s Song Cover

Je ne pouvais pas décemment finir cette sélection spéciale Dragon Age Origins sans mentionner l’excellente reprise de la chanson de Léliana par Alina Gingertail. Cette russe à la voix cristalline est connue des habitués pour ses reprises et hommages aux musiques des films, jeux vidéo et des séries. Elle y apporte souvent des accents folkloriques du meilleur effet.

 

L’Instant OST – Dragon Age Origins se termine avec les rêveries d’Alina Gingertail. Néanmoins, cette édition spéciale Dragon Age revient très bientôt avec deux autres sélections : celle de Dragon Age 2 et celle de Dragon Age Inquisition !