Yaga, l’histoire d’Ivan le forgeron malchanceux [Test]

Yaga, l’histoire d’Ivan le forgeron malchanceux [Test]

13 novembre 2019 0 Par Arya

Yaga, développé par Breadcrumbs Interactive et édité par Versus Evil, est un action RPG multiplateforme. Il est d’ailleurs disponible sur PC, Nintendo Switch, PS4, et Xbox One. 

Ainsi, dans Yaga, vous incarnerez Ivan, un forgeron maudit et malchanceux. Le jeu cherchera à vous raconter l’histoire de votre héros, vous découvrirez donc comment il est devenu manchot et pourquoi celui-ci est si malchanceux.

yaga

Une histoire pas inintéressante 

Puisqu’Ivan a été maudit,  le tsar a alors peur que sa malédiction se répande sur son royaume. Il cherche par tous les moyens à bannir Ivan de ses terres en lui confiant des tâches qu’il pense impossibles. Bien évidemment, vous allez les réussir, et il vous en confira une nouvelle…A croire que cela n’en finira jamais ! 

yaga

Le titre du jeu met aussi en avant la sorcière du nom de Yaga. Celle-ci se veut moins maléfique que dans les légendes. En effet, ici, elle vous apporte de l’aide, et on imagine très clairement qu’elle a quelque chose derrière la tête, puisqu’elle suit votre épopée de très près. Alors, est-ce que votre bien lui importe vraiment ? Ou veut-elle seulement vous manipuler ?

yaga

Et enfin, votre grand-mère sera celle qui vous donnera des conseils pour votre aventure, même si, elle vous demandera surtout de chercher une femme à marier, puisque oui, c’est très important !

Quoi qu’il en soit, les demandes du tsar vous obligeront à voyager, à rencontrer une flopée de personnes, et à vaincre tout un tas de mercenaires, de créatures, et monstres. Le jeu se décompose sous forme de quêtes à remplir, bref, du grand classique ! 

Un gameplay qui ne bouscule pas les codes

yaga

Concrètement, vous pouvez faire des roulades, taper avec une arme, et en placer une autre sur votre moignon comme une fourche pour vous accrocher aux ennemis. Les armes définiront comment vous allez combattre. Mais sincèrement, il n’y a aucune révolution, c’est tout de même très classique. On ne peut pas non plus dire que le craft sorte de l’ordinaire.

Seuls les choix de vos réponses peuvent être intéressants. Il y a effectivement plusieurs traits qui pourront définir votre personnage : Droit, Insensé, Égoïste, et Agressif. Selon votre façon de parler, cela aura un impact sur les réponses des PNJ et donc de l’histoire.

yaga

Vous avez une barre d’expérience qui augmente lorsque vous combattez et d’autant plus lorsque vous êtes malchanceux. En effet, vous possédez une barre de malchance : celle-ci se remplit soit parce que vous utilisez la magie, soit par le choix de vos réponses, soit parce que vous avez été béni. Si votre barre de malchance augmente jusqu’à la fin, vous perdrez tous vos Kopecks… Et parfois plus.

yaga

Vous disposez également d’une barre de volonté, qui indique votre motivation de combattre, et une barre d’endurance physique. Si elles se vident, vous « mourrez », mais heureusement, Yaga veille, et vous donnera la possibilité de revenir à la vie en faisant des choix différents.

En dehors de l’aspect « gameplay », les graphismes ne sont pas désagréables, cela donne une identité sympathique au jeu, et même si je ne suis pas fan de la musique, on peut le dire, cela reste dépaysant. A noter que le jeu est entièrement doublé en anglais, et sous-titré en français. Ce qui est très clairement un bon point !

Vous vous en rendez sans doute compte mais je ne semble pas très enjouée par Yaga, c’est vrai. Il y a de la re-jouabilité, des choix différents à faire, le jeu n’est pas désagréable à jouer, mais de mon côté la sauce ne prend pas. L’histoire ne me transcende pas, et le gameplay non plus. Je reste donc dans une forme de somnolence, parce que le jeu n’est pas mauvais, mais il n’arrive tout simplement pas à m’entraîner dans son univers. C’est dommage, mais il arrive parfois que sans détester un jeu, on n’aime tout simplement pas y jouer. Yaga pourra sans nul doute séduire des gens moins exigeants, et qui cherchent juste une aventure sans prise de tête !

  • 7/10
    Histoire - 7/10
  • 5.5/10
    Gameplay - 5.5/10
  • 6.5/10
    Bande-Son / Graphismes - 6.5/10
  • 6/10
    Jouabilité (Difficulté) - 6/10
  • 7.5/10
    Durée - 7.5/10
6.5/10

Résumé

Yaga, n’aura pas réussi à me convaincre, mais il est certain qu’il devrait plaire à d’autres, surtout pour ceux qui accrocheront à l’univers, et également à la musique. Le jeu possède de nombreuses qualités qui pourront être facilement appréciées.