What’s Wrong With Secretary Kim? [Critique]

What’s Wrong With Secretary Kim? [Critique]

27 août 2018 0 Par Yue-lie

Au début du mois s’achevait sur TVN un drama adapté d’une nouvelle du même nom, What’s Wrong With Secretary Kim. Avec des chiffres démontrant 2 fois plus d’audimat qu’habituellement sur cette chaîne du câble pendant cette plage horaire, les secrets de ce succès méritent d’être étudiés.

 

secretary kim

What’s Wrong With Secretary Kim?

 

 

Adapté d’une nouvelle populaire de Jung Kyung-Yoon du même nom, What’s Wrong with Secretary Kim est un drama coréen de 16 épisodes, diffusé pendant les mois de Juin et Juillet sur TVN. Sous la direction de Park Joon-Hwa, réalisateur des saisons 1 à 8 et 10 et 11 de Rude Miss Young-Ae  depuis 2007, cette comédie romantique respecte les codes assez classiques des dramas. Focalisées sur un couple principal, les péripéties tournent autour de leur relation, des gens pouvant interférer et des autres obstacles. Ce schéma assez courant dans les dramas, n’est pas prisé en ce moment puisque les scénaristes tentent des approches plus originales. Toutefois, avec une dynamique aussi coutumière, il faut démarquer le drama autrement. 
 
 

Une intrigue assez convenue

 

Secretary kim

Le jeune chef d’entreprise narcissique

 

Park Seo-Joon, de Kill Me, Heal Me (2015), interprète le rôle de Lee Young-Joon, un jeune PDG d’une grosse entreprise internationale, héritée de ses parents, faisant de lui un chaebol (riche entrepreneur coréen) de seconde génération. Ce dernier, narcissique et arrogant, est connu pour ne pas aimer les contacts physiques quels qu’ils soient et pour être implacablement efficace dans son travail. Représentant un excellent parti, grâce à sa situation et à son visage attractif, il n’est pourtant pas intéressé par les femmes. La seule dont il tolère la présence est Kim Miso, sa secrétaire aussi efficace et professionnelle que lui. Celle-ci est incarnée par Park Min-Young de City Hunter (2011). Kim Miso, quant à elle, supporte depuis 9 ans l’impossible caractère de son employeur car elle a besoin d’argent pour financer les études de médecine de ses sœurs aînées et rembourser les dettes de son musicien de père. Lorsqu’enfin sa situation financière se stabilise, elle démissionne rapidement. Sous le choc, Lee Young-Joon n’a que les 2 mois de préavis pour comprendre pourquoi elle veut le quitter mais aussi pour l’en empêcher car il n’est pas prêt du tout à la perdre. Dans cet affrontement des volontés contradictoires les sentiments vont rapidement évolués. Surtout avec l’arrivée de  Lee Sung-Yeon, joué par Lee Tae-Hwan de W (2016), le grand frère du héros, qui partage un mystérieux passé avec la jeune femme. 

 

secretary kim

Park Min-Young en secrétaire efficace

 

Il faut être réaliste et admettre que l’intrigue n’est pas très originale et la réalisation reste classique, sans innovation du réalisateur ni d’effets visuels marquants. L’enjeu principal des protagonistes est relativement simple et les obstacles sur la route du jeune couple ne sont pas légion puisqu’ils se connaissent bien et que leurs familles s’apprécient et se respectent. Non, là n’est pas la force de What’s Wrong with Secretary Kim. C’est plutôt dans la façon dont l’histoire est présentée. Les personnages sont presque caricaturaux mais attachants, les situations presque ridicules mais drôles. Le drama sait jouer sur la ligne du convenu sans en être ennuyeux. Et surtout, la force du drama tient dans le couple principal. 

 

Un drama qui tient grâce à l’alchimie des acteurs principaux

 

Secretary kim

Une alchimie flagrante

 

Park Min-Young et Park Seo-Joon n’en sont pas à leurs débuts. Tous deux sont de solides acteurs ayant déjà obtenu plusieurs fois des rôles principaux. Ils ont une bonne réputation, et cela depuis des années. Aussi, il n’est pas surprenant que leurs performances dans ce drama soient excellentes. Certes, What’s Wrong with Secretary Kim n’offre pas des personnages complexes mais ces deux acteurs sont suffisamment à l’aise dans leur production pour illustrer pleinement leurs compétences. Si Lee Young-Joon apparaît comme attachant malgré son arrogance, cela est sans aucun doute grâce à Park Seo-Joon. Si Kim Miso ne passe pas pour une « Mary Sue », naïve, parfaite et donc peu intéressante, cela tient beaucoup de Park Min-Young. De plus, l’alchimie entre eux était si palpable que des rumeurs, fausses mais persistantes, ont circulé sur une réelle relation entre les deux acteurs. 

 

Un très bon casting

 

secretary kim

Des seconds rôles développés

 

Cependant, Park Min-Young et Park Seo-Joon ne sont pas les seuls atouts de ce casting. En effet, Kang Ki-Young, de Weightlifting Fairy Kim Bok-Joo (2016), campe le bras droit du PDG dont les déboires amoureux sont si ridicules qu’ils en deviennent amusants. Sa relation avec sa secrétaire étourdie est, par exemple, en grande opposition avec le couple principal et source de nombreuses situations comiques. Il en va de même pour toute l’équipe du pôle secrétariat de l’entreprise. Chansung, membre du groupe de pop 2PM, campe un jeune secrétaire ambitieux et mystérieux dont le secret se révèle absurde. Pyo Ye-Jin, de While You Were Sleeping (2017), joue une attachante et  naïve nouvelle venue. Hwang Bo-Ra, de Arang and the Magistrate (2012), quant à elle, incarne une pseudo vampe si maladroite qu’elle en devient mignonne. Le drama permet à chacun des seconds rôles d’avoir sa propre histoire, de se développer et  d’évoluer même si c’est quelques fois d’une façon un peu prévisible. Mais en accordant une plus grande place à ses autres personnages, What’s Wrong with Secretary Kim  enrichit son histoire et son monde, allant jusqu’à un caméo du couple principal d’un autre drama, reliant les deux dans un même univers et ravissant ainsi les fans. 

 

Le point fort de What’s Wrong with Secretary Kim  vient incontestablement des personnages et du casting. En effet, l’intrigue s’essouffle vers l’épisode 14 puisque les deux derniers épisodes se focalisent sur les sous-intrigues amoureuses des autres personnages, faisant ainsi peut-être trop traîner un drama qui gagnerait à être plus court. Toutefois, les interactions d’un couple très heureux sont agréables et peuvent satisfaire les amateurs des fins heureuses.

 

Et si la curiosité de certains s’en trouve éveillée, voici donc un trailer.

 

 

 

Le drama est déjà disponible avec des sous-titres français sur Viki.com.

  • 7/10
    Réalisation - 7/10
  • 9/10
    Casting - 9/10
  • 5/10
    Intrigue - 5/10
  • 7.5/10
    Originalité - 7.5/10
  • 6/10
    Format - 6/10
6.9/10

Résumé

Une série assez classique mais rafraîchissante